Pourquoi vouloir se diviser plutôt que s’unir ?


#1

Le fédéralisme n’a pas pour ambition de diviser, bien au contraire. En relocalisant les prises de décision, le fédéralisme permet aux régions de mieux s’entendre et communiquer. Les régions ne vivent pas en totale autarcie mais communiquent entre elles. Ce qui change, ce n’est pas la quantité des échanges et interactions qui iraient en diminuant, mais leur qualité : les unions sont plus équitables et contrôlables.